Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Photographie du dernier reportage des figures

Lieutenant-colonel Jean Joseph BESSODES

Il était :
Officier de la Légion d'Honneur (8 février 1808)
Chevalier de la Légion d'Honneur (4 mars 1806)
Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de St Louis (5 octobre 1814).

Né le 10 juillet 1763 à Gagnac en Aveyron, il rejoint les Armées à 21ans comme Cavalier au Régiment de Navarre en avril 1785. Il est rapidement promu Brigadier puis Maréchal-des-logis chef en 1788. En 1792 il est nommé Adjudant avec rang de Lieutenant et l'année suivant Capitaine au choix. Il intègre le 17ème Régiment de Cavalerie en 1803 et en 1807 le 26ème Régiment de Dragons avec le grade de Chef d'escadron. En 1809 il est promu Major et nommé au commandement provisoire de ce régiment en 1810. Il est titularisé comme commandant du 19ème Régiment de Cavalerie l'année suivante. Il est proposé pour la retraite avec le grade Major (aujourd'hui lieutenant-colonel) le 8 novembre 1815.

Ce ne sont pas moins que 19 années de campagne en plus de 30 années de service que Jean Joseph BESSODES totalise sur son livret matricule :
- Savoie et Rhin (1792)
- Armée du Nord (1793)
- Blocus de Landau (1793) où il se distingue lors de plusieurs rencontres avec l'ennemi
- Armée du Rhin (1793) où il est blessé de plusieurs coups de sabre au bras
- Lyon en état de siège
- Prusse et Pologne (1806 - 1807) où, à Wattelsdorf il a son cheval tué sous lui
- Espagne (1808 à 1813) où, il a d'abord eu un second cheval tué sous lui à la bataille de Médellin (23 mars 1809), puis a été blessé d'un coup de feu à la bataille de Tavalera de la Reina (28 juillet 1809).
Il était à Ulm, Austerlitz, Iéna, Helsbrig, Eylau et Friedland.
A la retraite, l'Empereur NAPOLEON le nommera au Collège électoral du département de l'Aveyron.
Il est décédé à Gagnac le 19 janvier 1822.


Retourner à l'historique des reportages de figures locales



  © SMLH - 2016