Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Emma CALVÉ

Elle était :
Chevalier de la Légion d'honneur (1931)

Née à Decazeville et élevée dans les Causses du Larzac dont elle aura toute sa vie la nostalgie, Emma CALVÉ suit les derniers cours de Jean-Baptiste CAYLUS à Bruxelles où elle débute à La Monnaie en 1882 dans le rôle de Marguerite de Faust.
À partir de 1892, elle chante régulièrement au Royal Opera House de Londres et au Metropolitain de New York. Elle crée le rôle de Suzel dans L'amico Fritz de Mascagni à Rome, le 31 octobre 1891.
Sa large tessiture lui permet de passer des emplois de soprano lyrique à ceux de soprano dramatique. MASSENET crée pour elle le rôle d'Anita dans La Navarraise et lui confie celui de Sapho dans l'opéra du même nom. Carmen, qu'elle chante plus de mille fois, suffit à établir sa célébrité, notamment aux États-Unis. Elle entonne ainsi la Marseillaise à New York en 1916, devant 30 000 personnes.
Adulée dans le monde entier, Emma CALVÉ vit « comme une reine ». Elle chante en Inde, au Japon, en Australie. Elle fréquente régulièrement le salon littéraire de Geneviève HALÉVY où elle rencontre Réjane, Lucien GUITRY et le romancier Paul BOURGET. On trouve même sa photographie dans les tablettes de chocolat POULAIN. C'est en 1904, à l'occasion de la millième de Carmen, qu'elle renonce à l'opéra, tout en continuant jusqu'en 1926 à donner des concerts dans le monde entier.
C'est pourtant dans le dénuement qu'elle meurt, après avoir consacré ses dernières saisons à l'enseignement de son art dans le château de Cabrières, près d'Aguessac qu'elle avait acquis en 1894, avant de le revendre à un industriel gantier quelques années plus tard .Elle séjourna à Peyreleau (Aveyron), dans la maison nommée Le Vieux Logis de 1935 à 1939.
Réputée pour sa personnalité dynamique, passionnée d'hindouisme et d'occultisme, Emma CALVÉ passe pour fréquenter le cabaret du Chat Noir, à Paris, en compagnie de MUSCHA, de PAPUS, et de Camille FLAMMARION.
Elle décède à Millau le 6 janvier 1942.
Emma CALVÉ, immense soprano, fut une star avant l'heure, par son talent, sa renommée, ses lubies comme ses fureurs. Elle en précéda d'autres par ses excentricités : Joséphine BAKER et son château sur la Dordogne ou Georges HARRISON et John LENNON avec leurs mages Hindous.


Retourner à l'historique des figures



  © SMLH - 2016