Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Photographie de la dernière activité

Monsieur Joseph BÉLIÈRES nous a quittés le 30 juin 2010.

Il était :
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier dans l'Ordre National du Mérite
Chevalier du Mérite Agricole

Originaire de Nadaillac près de Coubisou en Aveyron, Joseph BÉLIÈRES s'est éteint le 30 juin 2010 à l'âge de 90 ans.
Issu d'une famille nombreuse d'agriculteurs, il a suivi ses études jusqu'au Grand Séminaire à Rodez où il a obtenu son Bac mathématique. Très jeune, il participe aux travaux agricoles les plus durs et cultive très tôt l'amour du travail en commun, de l'effort et des moments d'écoute et d'échanges.
En 1939, il embarque pour l'Algérie et sert à l'école de sous-officiers de réserve d'Oran, où est le seul français de zone libre. Promu sergent chef, il est affecté à la Compagnie de DCA à Rodez. Lorsque survient sa démobilisation, il se marie avec Marie-Hélène Neyrolles et s'installe à Cervel sur la ferme de ses beaux parents qui lui laisseront très tôt la conduite de l'exploitation, qu'il n'aura de cesse d'améliorer.

Précurseur, il développe la culture du maïs avec un système d'arrosage approprié et améliore l'élevage des porcs, avec la construction d'un bâtiment économique.
Il assume de nombreuses responsabilités locales, régionales et nationales et s'investit dans son métier et au service de la paysannerie et du monde rural. Dans les équipes locales d'agriculteurs, il va développer ses qualités naturelles et être à l'origine de changements considérables dans cette vallée du Lot et dans le département.
Il est ainsi à l'origine de plusieurs créations innovantes : le Centre d'Etudes et Techniques Agricoles (CETA) d'Espalion en 1952 puis la coopérative Porc et la CUMA de Saint Côme en 1957, la CUMA d'Espalion trois ans plus tard, la première Banque du Travail en 1958 cette dernière formule d'échange de services et de travail sera reprise par la France entière et est toujours utilisée.

En 1961, il est membre fondateur de la SICA Centre Sud puis, en 1971 président de la société CALMETTES à Capdenac. Durant cette période il est président de la fédération nationale des groupements de producteurs, représentant au FORMA.
De 1973 à 1974 il est secrétaire général de la FDSEA, tout en étant responsable de la section porcine de la fédération départementale puis secrétaire général de la Fédération Nationale Porcine. Délégué cantonal puis membre du conseil d'administration de la Mutualité Sociale Agricole du département, il a aussi présidé la Caisse de Crédit Agricole d'Espalion pendant plusieurs années.
Tous ses mandats tant locaux que nationaux et tous ses engagements au service de la profession et du milieu rural ont été reconnus et récompensés.


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016