Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Photographie de la dernière activité

Monsieur Urbain GINESTET nous a quittés le 23 septembre 2014.

Il était :
Chevalier de la Légion d'Honneur
Croix de guerre 1939-1945 avec étoiles de vermeil et de bronze
Croix du combattant volontaire
Croix du combattant d'Afrique Française du Nord
Médailles commémoratives d'Italie, d'AFN (agrafe Algérie) et de 1939-1945.

Texte prononcé lors de ses obsèques par notre président, le colonel Arnaud CAMBOURNAC :
Né le 24 mai 1921 à Valady en Aveyron,
Monsieur Urbain GINESTET faisait partie de ces hommes qui, toute leur vie, ont été au service de leur pays et de leurs concitoyens.
Il s'engage le 19 février 1941 au titre du 19ème régiment du génie à Hussein Dey en Algérie
Ce régiment existe toujours, il est stationné à Besançon.
Il effectue successivement les campagnes
de Tunisie (novembre 1942 - mai 1943) comme 2nde classe puis caporal,
d'Italie (décembre 1943 - août 1944) comme caporal-chef, il sera cité à l'ordre de l'armée avec attribution de la Croix de guerre avec étoile de vermeil
de France (août 1944 - octobre 1944) comme sergent, il sera cité à l'ordre du régiment avec attribution de la croix de guerre avec étoile de bronze
Il est blessé par des éclats de mine en octobre 1944 et sera évacué et rayé des contrôles de son unité en novembre de la même année
En mai 1945 avec le grade de sergent-chef, il rejoint néanmoins son unité en Allemagne et est définitivement libéré du service actif le 1er mai 1947.
Il obtiendra plus tard son brevet de chef de section et sera promu lieutenant de réserve
Le 25 mars 1946, il épouse Juliette SOLIGNAC, ils auront une fille Nicole
De 1947 à 1950 il est employé aux établissements LABINAL, usine de Cantaranne de Rodez
de 1950 à 1951 il est aux Ponts et chaussées, à la subdivision de Marcillac
enfin, en 1951 il intègre par concours l'administration des Postes au sein de laquelle il servira jusqu'à son départ à la retraite le 9 juin 1981
il reçoit la médaille des PTT
Le 14 juillet 1965, le Général de Gaulle alors Président de la République le nomme chevalier de la Légion d'Honneur.
Très dynamique, particulièrement dévoué, Urbain GINESTET a pris une part active au sein de divers organismes à caractère social et s'est investi dans plusieurs associations où il se dévouait sans compter,
parmi lesquels citons :
porte-drapeau de la section de Rodez des officiers de réserve pendant 13 ans
membre de diverses associations : Rhin et Danube - la mutuelle des PTT - la fondation village de vacances des PTT ...
Les très nombreuses actions qu'il a menées au cours de sa vie témoignent de son attachement à la Nation.
Il est un de ces hommes qui illustrent le dévouement envers leur pays
Lieutenant Urbain GINESTET, permettez-moi de vous dire merci pour avoir toujours servi courageusement la France dans vos activités militaires et civiles.


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016