Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Photographie de la dernière activité

Le chef de bataillon Philippe CHARPENTIER nous a quittés le 9 mai 2018

Il était :
Chevalier de la Légion d'Honneur (22/11/2002)
Croix de la valeur militaire (étoile de bronze)
Croix du combattant volontaire
Croix du combattant

Eloge funèbre prononcé par le colonel (H) Arnaud CAMBOURNAC :

En 1959, les études et toi n'ayant rien en commun disais-tu, après une préparation militaire parachutiste, tu résilies ton sursis pour t'engager au 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes, à Montauban. L'année suivante, tu es admis à l'école d'officier de réserve de Cherchell, promotion MONNA CASALE, dont tu sors sous-lieutenant. Tu es breveté parachutiste avec le numéro 168.441. Tu choisis le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes basé à Philippeville.
C'est là que tu fais tes premières armes de trésorier, traquant sans merci les collecteurs de fonds. Au sein de ce régiment, tu es affecté à la 2ème Compagnie de combat avec laquelle tu participes à plusieurs opérations dans les AURÈS à partir de la Base Opérationnelle Avancée du régiment à BATNA.
Le 25 Février 1961, tu es cité à l'ordre de la Brigade, en te distinguant dans l'Oued RMEL, secteur de Corneille, dans le Constantinois, en surprenant au lever du jour un élément rebelle, entraînant tes voltigeurs jusqu'au corps à corps, mettant 4 adversaires hors de combat et récupérant leurs armes. Cette citation comporte l'attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
Jusqu'au 6 mai 1961 tu es de la Guerre d'Algérie. A cette date, tu retournes en métropole pour rejoindre le 18ème Régiment de Chasseurs Parachutistes à PAU. Tu es rayé des contrôles de l'armée le 18 mars 1962.

Libéré de tes obligations militaires, tu optes pour une carrière d'informaticien. Tu es envoyé en Afrique noire, Dahomey, Cameroun, Côte d'Ivoire et Sénégal, avec pour mission d'informatiser les finances publiques de ces états. De retour en France, c'est la Caisse des Dépôts et enfin la Française Des Jeux.
Tu continues tes activités dans la réserve militaire et est promu lieutenant puis capitaine et enfin chef de bataillon.
A la retraite, tu décides de continuer à oeuvrer dans du bénévolat avec en particulier les Restos du Coeur, et tu seras aussi Conseiller municipal de Rodelle.
Le 28 novembre 2002 tu es nommé Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur, au titre du ministère de la défense, personnels de réserve et décoré par ton ami d'enfance.

Très actif au sein de notre section Aveyron, tu acceptes le poste de trésorier, poste où mon prédécesseur comme moi-même n'avons eu qu'à louer ton professionnalisme, ta rigueur comptable et ton sérieux. Il y a quelques semaines, tu m'avais demandé de te libérer de cette fonction.
Tu étais si discret mais avec toujours un trait d'humour. "So British" comme me le disait ton ami d'enfance.
Amiral, ce surnom affectueux avec lequel je me plaisais à t'appeler,
tu me permettras de t'appeler ainsi pour te dire merci et adieu,
tu nous manques déjà.


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016