Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Aveyron Section

Photographie de la dernière activité

L'adjudant-chef René BAUDART nous a quittés le 17 juillet 2018.

Il était :
- Officier de la Légion d'Honneur (1er janvier 2003)
- Chevalier de la Légion d'Honneur (5 mai 1983)
- Médaille militaire (2 juin 1956)
- Officier de l'Ordre National du Mérite (1989)
- Croix de guerre 1939-1945 (étoile de bronze)
- Croix de guerre des T.O.E. (3 étoiles de bronze)
- Croix de la Valeur militaire (étoile de bronze)
- Médaille des engagés combattants volontaires (39-45 et Indochine)

Né le 4 juin 1926, engagé volontaire à 18 ans, il participe à la campagne d'Alsace puis d'Allemagne jusqu'en 1945. Volontaire pour l'Indochine, il est incorporé au Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEF-EO) et participe à la pacification de la Cochinchine et du Sud-Annam et à la reprise des hostilités jusqu'en décembre 1947.
En mai 1948, il est affecté au 15ème régiment de tirailleurs sénégalais à Constantine et deux ans plus tard, le 1er juin 1950 à l'école des sous-officiers d'Alger. Il est désigné pour un second séjour en Indochine en décembre 1952. A Saïgon, il est affecté au BSPP puis au Cambodge à la mission militaire près de l'armée royale Khmer. Jusqu'en 1954 il est des opérations au Cambodge et au Laos.
Rentré en France, il est au 126ème Régiment d'infanterie à Angoulême. En Mars 1956, il est désigné pour l'Algérie comme chef de section. Il effectue 740 jours d'opérations dans le Constantinois. Fin 1958, il est rapatrié au 43ème régiment d'infanterie à Lille, où, fin 1960, il fait valoir ses droits à retraite, avec le grade d'adjudant-chef.

Après cette carrière militaire, il sera chef du personnel des Câbles de Lyon.
Il sera pendant 19 ans membre du bureau national de l'Union National des Combattants et y assurera diverses fonctions de responsabilité.


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016